L'appareillage auditif

Composition d'un appareillage auditif

Un appareillage auditif est constitué :

  • d'un microphone : il capte le son ;
  • d'un processeur : il adapte le son à votre type de surdité ;
  • d'un écouteur : il diffuse le son capté ;
  • d'une pile ou une batterie : elle alimente l'appareil auditif.

4 formes d'appareils auditifs

On peut classer les appareils auditifs en 4 grandes familles :

  • les contours d'oreille
  • Ecouteurs déportés
  • les intra auriculaires
  • Conductions osseuses

Chacun a ses avantages et inconvénients, tout dépend de vos besoins.

Principaux avantages du contour d'oreille

Le contour d'oreille possède de nombreux avantages qui en font l'appareil auditif le plus utilisé :

  • Il existe des contours d'oreilles de différentes puissances ce qui permet d'adapter ce type de prothèse à quasiment tous les niveaux de perte auditive.
  • La taille de ces appareillages les rend faciles à manipuler y compris par des personnes très âgées ayant des problèmes visuels ou moteurs.
  • L'électronique de l'aide auditive est située en totalité (sauf dans le cas d'un système à écouteur déporté) en dehors de l'oreille. Cela permet une protection efficace contre l'humidité (transpiration) et le cérumen donc une meilleure fiabilité dans le temps.
  • En règle générale, les piles utilisées sur ce type de prothèse sont de taille 13 ou 312 ce qui autorise une autonomie de 10 à 15 jours pour un port quotidien de 10 heures par jour.
  • La taille de ces appareils permet l'implantation des options électroniques les plus variées : micros directionnels, contrôle de volume, sélecteur de programme.

Principaux inconvénients

Cependant, le contour d'oreille possède également des inconvénients qui peuvent gêner l'utilisateur :

  • Esthétique parfois peu satisfaisante suivant la taille de la prothèse (bien que ce point est à relativiser compte tenu de la taille actuelle de certains mini contours).
  • Parfois plus difficile à accepter psychologiquement.

Les contours d'oreille, une famille nombreuse...

Sous le terme générique de contour d'oreille, on trouve aujourd'hui énormément de modèles d'aspects et de performances variés.

Le contour d'oreille traditionnel avec son embout moulé en acrylique ou en silicone et avec son boitier externe de taille moyenne ou plus importante a tendance à être remplacé, quand les caractéristiques de la perte auditive le permettent, par des contours d'oreille dits « open » adaptés à l'aide de petits embouts en silicone laissant circuler l'air : pour les pertes légères ou moyennes prédominantes dans les aigus.

Une des tendances actuelles est aussi de désolidariser l'écouteur du reste de l'électronique de l'appareil pour le placer directement dans le conduit auditif.

En choisissant un écouteur de puissance convenable et un embout standard ou sur mesure de taille adaptée on peut appareiller des pertes jusqu'à sévères en limitant au maximum l'impact esthétique.

Toutes ces innovations ont permis à ce format de prothèse de continuer à dominer le marché de l'appareillage.

L'appareil auditif intra-auriculaire est la deuxième forme d'appareil auditif la plus utilisée après les contours d'oreille.

Appareil auditif intra auriculaire - fonctionnement

L'intra auriculaire est une oreillette qui se loge à l'intérieur de l'oreille dans le conduit auditif.

Il est constitué d'une coque réalisée sur mesure après prise d'empreinte dans laquelle sont implantés tous les composants de la prothèse.

 

Appareil auditif intra auriculaire – pour qui ?

L'intra auriculaire convient :

  • aux personnes souffrant de gênes auditives légères à moyennes ;
  • aux personnes agiles et précises dans leurs gestes ;
  • aux personnes qui recherchent la discrétion et l'esthétique ;
  • aux personnes portant des lunettes.

L'appareil intra auriculaire n'est pas adapté :

  • aux personnes ayant un conduit auditif trop petit, étroit ou tortueux ;
  • aux personnes ayant de fortes sécrétions de cérumen : celles-ci risquent d'obstruer l'embout auditif et de vous obliger à consulter fréquemment votre audioprothésiste ;
  • aux surdités profondes ou très sévères (au-delà de 80 dB de perte).

Sauf avis médical / sur contre indications médicales

Avantages : esthétique

L'appareil auditif intra auriculaire présente les avantages suivants :

  • discrétion : appareil quasi invisible ;
  • psychologiquement, beaucoup plus facile à accepter ;
  • convient bien aux personnes ayant des cheveux courts ;
  • permet une utilisation du téléphone plus naturelle.
 

Inconvénients : plus fragile

Cependant, certains inconvénients de l'appareil auditif intra auriculaire sont à prendre en compte :

  • manipulation pas toujours facile ;
  • plus fragile : entretien régulier et soigneux nécessaire ;
  • certains systèmes utiles comme les micros directionnels par exemple sont difficiles à implanter dans ce type de prothèse ;
  • l'appareil étant situé entièrement dans le conduit auditif, il a tendance à obturer celui-ci d'où l'existence d'un effet « d'occlusion » qui peut entraîner une sensation d'oreille bouchée ou une résonance de la propre voix de l'utilisateur. Ces derniers éléments peuvent dans certains cas rendre plus difficiles l'adaptation et l'habituation à ce type de prothèse.

Prothèses à conduction osseuse

Les prothèses à conduction osseuse se caractérisent par le fait que le son au lieu d'être transmis par un écouteur sous forme d'une onde sonore aérienne est converti en signal vibratoire qui se propage via les os du crâne directement dans l'oreille interne.

Indications des prothèses à conduction osseuse

L'indication principale des prothèses à conduction osseuse est la surdité de transmission ou mixte avec une forte composante transmissionelle.

Elles peuvent également être adaptées dans des cas ou l'obturation du conduit auditif est impossible ou contre indiquée (écoulement, infection chronique, eczéma sévère...), ou si l'oreille présente des malformations.

Lunettes auditives à conduction osseuse

Ces appareils dont l'aspect est celui d'une paire de lunettes sont constitués outre la face avec les verres (qui peuvent être sans correction pour les personnes avec une vue normale) d'une ou deux branches vibrantes.

  • La prothèse à conduction osseuse est en effet contenue dans la ou les branches de la lunette. Elle transmet les sons via un vibrateur situé dans la crosse de la branche qui s'appuie sur l'os mastoïde en arrière du pavillon.
  • L'aspect peu esthétique de ces prothèses (les branches étant relativement épaisses), leur confort moyen et leur fragilité les cantonnent aux cas où elles sont indispensables.
  • Une correction par voie osseuse à long terme doit faire envisager au travers d'une consultation ORL l'intérêt ou non d'utiliser un implant à ancrage osseux.

Téléchargements

  • Fiches techniques des appareils auditifs
  • Conditions d'assurances
  • Dossier MDPH, AGEFIPH, certificat medical